Le silicium

Un élément clé des panneaux solaires

Les panneaux solaires servent à récupérer l’énergie du soleil et le convertir en électricité.

les paneaux solaires

Ils sont très à la mode en ce moment, les toits regorgent de panneaux photovoltaïque, que ce soit les maisons ou les bâtiments industriels, les poteaux ou d’autres infrastructures.

Son utilisation devient de plus en plus répandue, mais de qu’est-ce qu’il a de si particulier que tout le monde veuille l’avoir ?

Les panneaux solaires sont fabriqués par l’élément qui s’appelle Silicium, de symbole chimique Si.

Le Silicium est un matériau semi-conducteur.

Il est aussi abondant que le carbone, on le trouve surtout dans le sable.

Les panneaux solaires sont fabriqués comme suit : on nécessite deux couches à base de Silicium, l’une avec un excès d’électrons et l’autre avec un défaut.

La couche à excès d’électrons (dopée avec de l’atome de Bore) est appelée Couche N et la couche à défaut d’électrons (Dopée avec du Phosphore) s’appelle couche P.

Aussi distant qu’est le soleil de notre planète, ça n’empêche pas d’exploiter l’énorme quantité d’énergie qu’il nous envoie tous les jours.

Arrivés dans les panneaux solaires, les photons heurtent la couche de Silicium et transfèrent leur énergie aux électrons de ce dernier.

Les électrons en question se mettent alors en mouvement, donnant ainsi naissance à du courant électrique.

Nous savons qu’en secondaire, le cours de physique dit : courant électrique = déplacement d’électrons.

Une petite remarque est utile, le fait qu’on s’électrocute est bien
embarrassant,

le fait de savoir que des petites particules de l’ordre de quelques microns se déplacent dans notre corps,

petites soient ces particules mais elles peuvent vous tuer d’un coup, faut faire attention, les électrons ne blaguent pas.

L’inter diffusion d’électrons par les deux couches N et P donne naissance à un champ électrique.

Pour entrer plus en détails dans le domaine des panneaux (modules) photovoltaïques

il est important de définir qu’une cellule photovoltaïque est la plus petite génératrice de courant (par l’effet décrite tout à l’heure) et l’interconnexion de cellule sur une plaque,

avec les dispositifs de protection et de câblage forment les panneaux solaires.

La puissance est la grandeur mise en jeu et ici, elle est mesurée en Watts-crête : puissance présente par ciel bleu à 12 heures.

La puissance délivrée par un panneau photovoltaïque est fonction de sa technologie de construction ainsi que de sa surface,

elle peut varier de quelques dizaines à quelques centaines de Wc.

Actuellement, deux grandes familles de panneaux photovoltaïques sont connues :

panneaux à base de Silicium cristallin

la famille des panneaux à base de Silicium cristallin regroupant les mono et les polycristallins, qui sont les plus dominants sur le marché;

et la famille des panneaux en couches minces, dans laquelle on retrouve trois technologies :

les panneaux « a Si » ou à Silicium Amorphe, les panneaux « CIS » : Cuivre Indium Sélénium et enfin les panneaux « CdTe » connus comme panneaux au tellurure de Cadmium.

Les plus conseillé sont les panneaux à base de Silicium cristallin du à leur bonne rentabilités mais quand vient aussi le moment de vraiment acheter,

il est toujours nécessaire de s’offrir les conseils des commerciales car ils sont là guider dans l’achat de leurs produits et de plus ils ont des connaissances préalables sur quels modèles ou quels catégories on doit prendre.

Leave a Reply