La fonction des régulateurs de charges

Des dispositifs élémentaires sont nécessaires au bon déroulement de l’exploitation photovoltaïque :

les panneaux solaires bien sûr, les batteries pour approvisionner durant les nuits et les jours « noirs »,

des onduleurs et un autres dispositif d’une fonction et d’une importance vitale :le régulateur.

Grammaticalement, ce mot caractérise le fait de régulariser, ou encore d’assurer la régularité d’un mécanisme.

kit-panneau-solaireDans le domaine photovoltaïque, l’objet d’une régularisation est la grandeur physique qui entre en jeu : le courant.

Il faut avoir à l’esprit que l’énergie obtenu, convertit par les panneaux solaires sont très précieuses et ont été dures à obtenir, de ce fait la préserver relève d’une obligation principale.

Dans le fait de préserver cette énergie est de garantir un rendement maximal : toute l’énergie produite est consommée.

Des pertes sont donc des ennemis jurés.

Des risques de perdre l’énergie sont bien présents dans ce domaine.

Une autre forme de perte et la destruction des matériels d’exploitation.

Le sujet le plus sensible à des défaillances est la batterie.

Deux cas peuvent se présenter : l’une est le cas de la décharge profonde et l’autre la charge excessive.

Le régulateur de charge est un dispositif électronique, programmé dans le but de prévoir ces situations désagréables.

Comme mentionné, les phénomènes devant être éviter sont les décharges profondes et les surcharges.

Le régulateur acte comme suit : il rassemble constamment les informations concernant la batterie, les analysent et réagit en cas de dépassement des limites.

Si le seuil minimal est atteint, le régulateur coupe la connexion avec la charge : donc arrêt de consommation, pour contourner aussi la décharge profonde,

quand le seuil atteint, il reconnecte le module ; si le seuil maximal de charge est atteint, le régulateur coupe la connexion avec le module.

Comme types de régulateur, il en existe deux sur le marché : le régulateur shunt et le régulateur série.

Regulateur_SolaireLe régulateur shunt, a besoin de diode série pour se prémunir des courts-circuits dévastatrice sur la batterie.

Mais ce type de régulateur a besoin d’appareil adéquat pour dissiper la chaleur ;

par contre il n y a pas de risque de chute de tension au niveau des charges, un problème au niveau du régulateur n’affecte pas la charge de la batterie.

Pour le régulateur série, comme son nom l’évoque : le circuit de charge et le dispositif de commutation sont en série.

Ce type de régulateur présente beaucoup d’inconvénients : chute de tension au niveau des charges, impacts sur la charge de la batterie au cas où il est défectueux.

Il est clair que régulateur est une pièce maitresse du système photovoltaïque, il contribue étroitement à la longévité de celui-ci.

Le plus conseillé est le régulateur shunt.

Il est sage de prescrire que des surveillances et des maintenances sont nécessaires pour assurer la continuité de l’exploitation.

Vérifier les systèmes électroniques sont aussi fondamentales, car là, réside la commande de régulation,

même une petite initiation en la matière est bienvenu, pour ne pas se heurter à des surprises désagréables.

Leave a Reply